INTERVIEW AVEC KENT YOSHIMURA

Bienvenue dans notre nouvelle série d’interviews « Perspectives » où nous échangeons avec les personnes créatives qui nous inspirent. Je m'appelle Bernard Antolin et je suis rédacteur en chef d'ACQUIRE, un site dédié à la sélection des plus belles voitures, des meilleurs designs de la technologie et de la mode.

 

J’ai eu l’opportunité d’échanger avec l'artiste, entrepreneur et réalisateur Kent Yoshimura. Les œuvres d'Art vibrantes de Kent sont visibles dans tout Los Angeles. Lorsqu'il ne peint pas de fresques murales, il s'occupe de créer des expériences immersives avec les plus grandes marques et de diriger Neuro, une entreprise de confiserie axée sur la science. Oh, et avons-nous mentionné qu'il est aussi un artiste martial décoré ? Sans plus attendre, voici notre interview avec Kent Yoshimura.


Vous avez un large panel de compétences, comment décririez-vous ce que vous faites ?


Eh bien, je veux croire que je suis juste un artiste qui a plongé dans tous ces intérêts différents, des business aux fresques murales en passant par le design. Il y a un processus de réflexion et une approche cohérente dans tout ce que je fais, et je pense que tout cela découle de la créativité.


Vous portez des CLAE depuis des années. Qu'est-ce qui vous a attiré vers la marque et quelle est la silhouette que vous portez en ce moment ?


C'est drôle, mon père travaillait dans le secteur de la distribution de chaussures, mais j'ai toujours porté des chaussures plus pour leur utilité que pour leur apparence. En vieillissant, j'ai commencé à apprécier davantage l'esthétique et les CLAE ont toujours su équilibrer cela avec le confort et la classe. Je suis dans une phase « ALL WHITE », donc mes sneakers favorites en ce moment sont les JOSHUA et les DEANE.


Chacun a son propre processus créatif, quel est l'élément clé de votre travail ?


La partie la plus difficile est de commencer, alors j'essaie de concentrer toute mon énergie pour rendre le début aussi facile que possible. Dans mon ancien studio (avant qu'il ne brûle), j'avais organisé tous les outils nécessaires de manière à pouvoir commencer dès que j'entrais dans l'espace. Toutes mes interfaces numériques sont organisées de la même manière, de sorte que toutes les choses qui peuvent être automatisées sont réglées afin que je me concentre uniquement sur ce que je dois faire.


Rembobinons un peu, quelle a été votre première influence qui vous a mis sur la voie de la créativité ?


C'est une question de type "nature contre culture", haha ! Quand je regarde en arrière, les jeux vidéo ont toujours eu un impact énorme sur ma vie. Je me souviens très bien avoir joué à des JRPG comme Final Fantasy avec mes cousins ou être resté éveillé toute la nuit à jouer à Metroid. J'étais fasciné par l'Art, l'immersion et la narration, autant d'éléments qui continuent d'être une force motrice dans une grande partie de mon travail.


Certains jours, nous restons à la maison avec notre chien Choco, mais nous aimons voyager quand nous le pouvons, soit dans des endroits où nous pouvons être exposés à de nouvelles choses liées à notre style de vie créatif, soit dans des endroits plus reculés où nous pouvons nous isoler complètement et nous ressourcer pour revenir à la maison l'esprit clair.



 

Qu'il s'agisse de fresques murales, d'expériences de construction ou de réalisation de films, y a-t-il une chose que vous attendez avec beaucoup d'impatience ?


Je cherche toujours à développer mes capacités créatives et à aller au-delà de ce que je peux faire. La création m’enthousiasme, sous quelque forme que ce soit, mais faire quelque chose de plus grand que moi me plait encore plus. Ce que j'attends avec impatience, c'est ce qui n'a pas encore été créé.


Il semble n'y avoir aucune limite à votre créativité. Qu'espérez-vous que les gens retirent de votre carrière ?


Comme tout artiste, j'espère que les gens se souviennent de moi plus pour les choses que j'ai créées que pour moi-même. Ne vous méprenez pas, comme tout le monde, j'apprécie l'attention positive, mais nous créons parce que cela va au-delà de ce que nous sommes en tant qu'individus. S'il y a une inspiration à tirer des espaces que nous transformons ou des histoires que nous racontons, elle sera inévitablement transmise aux générations futures.

 

Enfin, parlez-nous de votre Los Angeles. Que faut-il absolument voir, manger ou boire dans votre ville ?


C'est presque une blague entre mes amis, mais je suis le plus grand supporter de LA. Nous avions l'habitude de faire ce qu'on appelle le tour du monde près de chez moi, dans le Arts District, où nous prenions une pinte de bière dans chacune des brasseries locales (Arts District Brewery, Angel City, Wurstkuche), puis nous allions faire du karaoké dans Little Tokyo avant de terminer la nuit par un bol de ramen chez Suehiro.

 

...QUESTION BONUS : N'hésitez pas à nous dire brièvement sur quoi vous travaillez et sur quels sites Internet ou médias sociaux nous pouvons vous trouver.


Je travaille actuellement sur un projet multimédia appelé Oki's World qui intègre mon amour pour les histoires, l'animation, les peintures murales et la communauté, et j'ai hâte de le lancer. Vous pouvez me retrouver sur Instagram @kentaro ou sur mon site web kents.world.

 

Découvrir